BEGIN:VCALENDAR VERSION:2.0 PRODID:-//European Royal Residences Association - ECPv4.5.8//NONSGML v1.0//EN CALSCALE:GREGORIAN METHOD:PUBLISH X-WR-CALNAME:European Royal Residences Association X-ORIGINAL-URL:http://www.europeanroyalresidences.eu/?lang=fr X-WR-CALDESC:Events for European Royal Residences Association BEGIN:VEVENT DTSTART;VALUE=DATE:20141114 DTEND;VALUE=DATE:20170929 DTSTAMP:20201201T002434 CREATED:20170727T130216Z LAST-MODIFIED:20200723T141035Z UID:3404-1415923200-1506729599@www.europeanroyalresidences.eu SUMMARY:EPICO: 2015-2017 DESCRIPTION:  \nEPICO European Protocol In preventive COnservation 2015-2017\n(programme de recherche international en conservation préventive) \n  \nLes compétences professionnelles nécessaires\, ainsi que les outils informatiques dédiés\, sont aujourd’hui amplement disponibles dans le domaine de la conservation. Toutefois\, on constate l’absence d’une méthodologie appliquée aux biens exposés dans les demeures historiques et les châteaux-musées\, en mesure de satisfaire une approche systémique\, reproductible et transférable à d’autres demeures historiques. La méthode EPCIO a donc pour but d’évaluer dans le temps et dans les différents espaces les performances en conservation préventive. \n  \nDurée: Trois ans\, de 2014 à 2017 \nPhase 1 – Recherche bibliographique et analyse critique des méthodes existantes \nPhase 2 – Test des méthodologies existantes dans les résidences historiques: Basé sur l’analyse et l’évaluation de leur efficacité et adaptabilité au sein de chaque site\, en fonction du contexte propre à chaque demeure et des différentes pratiques de gestion des collections. Les méthodes les plus adaptées sont testées sur trois sites pilotes (Château de Versailles\, Palais de Wilanόw et Palis Pitti à Florence). \nPhase 3 – Ebauche de la méthodologie et adaptation aux systèmes de gestion des collections propres à chaque institution:  l’ébauche de la nouvelle méthodologie d’évaluation EPICO est testée dans une résidence du Piémont. \n  \nObjectifs \nLe programme de recherche a pour objectif l’élaboration d’une méthodologie simple et flexible pour développer une stratégie de conservation préventive des collections exposées dans les demeures historiques et châteaux musées. Cet outil vise à fournir une vision globale de l’état et des conditions de conservation des collections\, à mettre en lumière les relations causes-effets des altérations afin de hiérarchiser les priorités et à mettre en place un plan de conservation préventive. \n  \nLa première phase du programme « EPICO » fait un point sur les différentes méthodes existantes pour effectuer une évaluation de l’état et des conditions de conservation des collections.  Deux approches s’avèrent les plus utilisées dans les institutions patrimoniales européennes et internationales : \n\nl’évaluation basée sur le constat d’état des collections\net l’évaluation des risques\, particulièrement développée par l’ICCROM.\n\nLaquelle de ces deux méthodes permet d’avoir une vision globale et exhaustive de la demeure sans forcément procéder à un recensement complet\, et donc chronophage\, de l’ensemble des objets et des décors ? Les deux approches sont également valides\, un croisement entre les deux semble finalement possible et des essais dans ce sens ont déjà été faits. Notre recherche a pour objectif de répondre à cette question\, essayant de trouver la méthode la plus adaptée aux spécificités des collections des demeures historiques ouvertes au public. \n  \nPartenaires \nEPV\, Établissement public du château\, du musée et du domaine national de Versailles et CRCV\, Centre de Recherche du Château de Versailles\, France\nLa gestion scientifique de ce programme est assuré par le département de conservation\, en collaboration avec le Centre de Recherche du Château de Versailles. Une équipe multidisciplinaire permettra l’apport des compétences dans le domaine de la méthodologie et de la gestion des collections. \nAssociation des Résidences Royales Européenne\, France\nLe réseau permet aux partenaires de travailler ensemble et de partager leurs expériences en matière de préservation et mise en valeur du riche patrimoine culturel qui leur est confié. L’avancement et les résultats du projet seront partagés avec l’ensemble du réseau des Résidences Royales Européennes. \nFondazione Centro per la Conservazione e il Restauro dei Beni Culturali « La Venaria Reale »\, Italie\nFort de son expérience de la gestion des résidences royales de Savoie\, le centre de Venaria apporte ses compétences scientifiques et techniques\, spécialisées en conservation et restauration. \nMusée du Palais du Roi Jean III à Wilanów\, Pologne\nGrâce à une équipe multidisciplinaire\, le palais de Wilanów participe a de nombreux projets de conservation en Europe et met en place\, depuis de nombreuses années\, des protocoles de conservation préventive. \nComité scientifique \n\nAppolonia Lorenzo\, IGIIC\, Italian Group of the International Institute for Conservation\, Président IGIIC\, Directeur des Laboratoires scientifiques du CCR\, Italie\nAuger-Feige Françoise \, Spécialiste indépendante en conservation préventive\, France\nBertin Florence\, Responsable du service conservation préventive\, restauration. Musée des Arts Décoratifs\, France\nForleo Danilo\, Responsable du programme EPICO\, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon\, France\nWansart Noémie\, Collaboratrice scientifique\, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon\, France\nFrancaviglia Nadia\, Attachée de recherche pour le programme EPICO\, Centre de recherche du château de Versailles\, France\nGuillemard Denis \, Directeur du module « Conservation préventive » à l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne\, France\nGunn Aagnoko-Michelle \, Responsable en conservation préventive\, Centre des Monuments Nationaux\, France\nLavédrine Bertrand\, Directeur\, Centre de recherche sur la conservation des collections\, France\nMichalski Stefan \, Scientifique\, Institut canadien de conservation\, Canada\nSarrazin Béatrice\, Conservateur général du patrimoine\, Chef du département des Peintures et des Arts graphiques\, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon\, France\nStaniforth Sarah\, IIC\, International Institute for Conservation\, Présidente IIC\, Consultante English Heritage\, Royaume-Uni\n\n  \nPublications: \n\nEPICO – European Protocol In Preventive Conservation\, phase 1. Méthodes d’évaluation de conservation des collections dans les demeures historiques\, sous la direction de Danielo Forleo avec S. De Blasi\, N. Francaviglia\, A. Pawlak\, Cronache n°7\, Genova : Sagep Editori\, Collana del Centro Conservazione e Restauro La Venaria Reale\, 2017. (http://www.sagep.it/easyStore/SchedeVedi.asp?SchedaID=2215)\n« 6 facteurs potentiels de dégradation à surveiller« \, 21/04/2016 Les Carnets de Versailles\n« Nous vieillirons bien ensemble« \, 21/06/2016  Les Carnets de Versailles \n\n  \nPrix et Valorisation \n→ Le programme de recherche EPICO a été présenté lors du colloque international  « La conservation préventive dans les demeures historiques et les châteaux musées: méthodologies d’évaluation et application » organisé au château de Versailles du 29 novembre au 1er décembre 2017. (http://www.europeanroyalresidences.eu/event/international-conference-fr/?lang=fr) \n→ En 2018\, le programme EPICO remporte le Prix du patrimoine culturel de l’UE / Concours Europa Nostra 2018 dans la catégorie « Recherche ».  Le 22 juin 2018\, lors de la cérémonie de remise des prix à Berlin\, le programme EPICO a remporté le Grand Prix du patrimoine culturel de l’UE / Concours Europa Nostra 2018. \n« La méthodologie EPICO permet de réaliser un diagnostic pour une prise de décisions raisonnée basée sur les priorités de conservation-restauration. Cette approche est susceptible de devenir un outil performant dans la politique de préservation du patrimoine européen\, servant de modèle pour des collections similaires » affirme le jury d’experts. \nLe Prix du patrimoine culturel de l’UE / Concours Europa Nostra 2018 a récompensé 29 projets parmi 160 candidatures dans les domaines de la conservation\, de la recherche\, de la contribution exemplaire et de l’éducation\, de la formation et de la sensibilisation. Parmi ces 29 vainqueurs\, 7 ont été sélectionnés par le jury pour recevoir le Grand Prix.\n(http://www.europanostra.org/eu-prize-cultural-heritage-europa-nostra-awards-2018-29-winners-17-countries-announced/) \nSuite: \nEn 2018\, un nouveau programme de trois ans est lancé.\nPour en savoir plus: http://www.europeanroyalresidences.eu/event/epico-2018-2020/?lang=fr \n\n \n #gallery-1 {\n margin: auto;\n }\n #gallery-1 .gallery-item {\n float: left;\n margin-top: 10px;\n text-align: center;\n width: 33%;\n }\n #gallery-1 img {\n border: 2px solid #cfcfcf;\n }\n #gallery-1 .gallery-caption {\n margin-left: 0;\n }\n /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */\n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n \n\n\n\n\n \n\n\n\n  \n URL:http://www.europeanroyalresidences.eu/event/epico2015-2017/?lang=fr CATEGORIES:Programme de coopération,Projet de coopération ATTACH;FMTTYPE=image/jpeg:http://www.europeanroyalresidences.eu/arre-cntnt/uploads/2017/07/epico.jpg END:VEVENT END:VCALENDAR